le Tor de Geants, futur mythe ou pure folie ?

Publié le par TNE

Dernier né dans le monde de l'ultra endurance, le Tor de Geants fait figure d'épouvantail. Proposant 330 km de sentiers alpins et 24 000 m de dénivelé, le parcours emmènera les traileurs autour des sommets mythiques des Alpes. Oscillant entre 300 et 3300 m, le tracé comportera 25 cols à plus de 2000 m, autant dire  de la haute montagne ! L'originalité du concept résidé dans le fait que la course devra être courue d'une seule traite en semi-autosuffisance, sans étapes imposées, les moments de récupérations étant laissés à l'appréciation de chacun. Le tout dans un temps impartit de 150 heures !

Tout cela m'amène à me poser une question : N'est-ce pas déraisonnable de s'engager dans une telle aventure ? L'organisation a bien étudié la faisabilité du projet puisqu'une édition "0" a eu lieu en 2009, couronnée de succès.

Cette épreuve s'adressera donc à un public plus qu'avertit. Guillaume Millet, traileur accompli et chercheur à l'Institut National de la Santé et de Recherche Médicale, s'y engagera dans le but d'étudier le comportement de l'organisme humain face à une telle course. ll avance clairement avant le départ qu'il faudra plus de 4 mois à un coureur normalement constitué pour évacuer la fatigue générée par un tel effort. On notera aussi la présence de Corinne Favre, habituée des efforts extrêmes et véritable montagnarde. Considérant l'épreuve comme un raid aventure, elle tentera d'entrer dans la légende du premier Tor des Géants...

 

 

 

Publié dans Général

Commenter cet article