Trail du Ventoux 2010 - 22 km

Publié le par TNE

A Philippe...

vue ventoux sud combes
Indécis jusqu'aux derniers instants le ciel nous aura finalement épargnés de la pluie. Les conditions très douces de ces derniers jours ont rendu la neige du sommet instable, à cela s'ajoute un épais brouillard qui privera les participants du grand parcours de la partie sommitale.

Considéré comme l'un des plus beaux trails en France, l'épreuve est victime de son succès. Les inscriptions sont closes depuis début janvier et les 1200 dossards ont été attribué. Je ne vous parle pas des embouteillages que cela occasionne sur le parcours...

Réunis dans l'enceinte du Village de Vacance des Florans à Bedoin, nous attendons patiemment le départ.

PXR SAM 0204
C'est une longue procession qui s'élance vers les pentes du Mont Chauve.

PXR SAM 0207
PXR SAM 0208
Un départ de 2 km sur la route censé étirer le peloton, ne servira en réalité que d'échauffement ! Dès l'entrée dans les Ocres les premiers ralentissements se font sentir. On entre rapidement dans le vif du sujet avec une côte bien raide qui oblige à marcher pour rejoindre la route.

PXR SAM 0209
A ce moment là, les portions où nous pourrons courir seront vraiment limitées. Les nombres important de coureur et la typologie de terrain en monotraces, via les Rochers de la Madeleine et du Gros Pata, ne permettent pas de trottiner.

rocher madelaineRocher de la Madeleine

vers pouzaraquele Gros Pata

Lors de notre sortie avec les Mollets Pétillants seuls les portions dans les rochers se faisaient en marchant... Pendant près de 45 minutes nous serons contraints de marcher et de prendre notre mal en patience. Les choses se décantent au sommet du Grand Barbeirol, la moyenne de course après 1h15 est seulement de 6 km/h...

grand barbeirolle Grand Barbeirol

Nous retrouvons l'allure course et rapidement le peloton s'étire, passage express par la Combe de Bramafan pour rejoindre et traverser la route nord du Ventoux. Une portion de piste permet de reprendre le rythme avant d'attaquer la portion qui pour moi aura été la plus dure.

PXR SAM 0213
Une succession de montées avec pierres et racines, où il faut altener marche et course sans jamais vraiment pouvoir prendre de rythme.

PXR SAM 0215
PXR SAM 0217
On finit par déboucher sur le belvédère du Rocher des Rams qui malheureusement ne laisse entrevoir qu'une partie du magnifique paysage habituel. Nous retraversons la route pour rejoindre un sentier assez technique, les jambes deviennent lourdes et la fatigue pointe son nez.

PXR SAM 0218
PXR SAM 0219
Le passage au ravitaillement sera bénéfique et me redonnera des forces. En guise de dessert, nous franchissons un dernier gros raidillon dans la forêt pour rejoindre la piste et atteindre le point culminant du parcours au Pré de Michel. On entame alors 9 km de descente, via la Combe de Malaval. La première partie technique, glissante et raide par endroit me permet de reprendre une grosse poignée de coureur en difficulté, le genre de descente cassante que j'apprécie. La suite très roulante en faux plat descendant sera un véritable supplice, ayant horreur de ce genre de descente. Je serre les dents et tente de trouver un rythme qui me convient... Un à un les concurrents que j'ai doublé plus haut me passent avec à chaque fois un petit mot d'encouragement. Je prends mon mal en patience et tente de me distraire avec l'environnement fabuleux qu'offre cette combe (rochers, abris sous roche, ruisseau...). Nous rejoignons (enfin !) la piste, où je peux reprendre mon rythme et revenir sur quelques coureurs. La fin est proche et il faudra fournir un dernier effort pour rejoindre l'arrivée par quelques terres d'ocres. Après 2h52'04" je franchis la ligne d'arrivée en 102e position, heureux d'avoir bouclé mon premier Trail du Ventoux, d'avoir effectué pour la première fois plus de 20 km et d'être venu à bout des 1250 m de dénivelé du parcours ! A cet instant bien plus que durant la course mes pensées vont à notre ami Philippe...

PXR SAM 0221
Ce fut un bien beau moment que nous avons passé sur les pentes du Ventoux, un grand bravo à l'organisation vraiment au top.
Et maintenant un peu de repos en début de semaine, puis reprise de l'entrainement en vue du Trail des Vieilles Pierres dans le Petit Luberon qui sera certainement plus difficile...

PXR SAM 0222

Publié dans Trail

Commenter cet article