Un succès pour les Traces Blanches du Ventoux

Publié le par TNE

blancventoux3[1]Cette nouvelle épreuve organisée par Action Ventoux, déjà complète depuis près de 15 jours s'annonçait exceptionnelle. Longtemps en sursis à cause d'une météo capricieuse, les organisateurs ont finalement prit la décision de maintenir. Et quelle idée heureuse lorsque l'on voit le résultat. Malgré des températures bien négatives (-12°C), la course s'est déroulée dans d'excellentes conditions et les participants ont pu profiter d'un tracé très nature, dans un cadre unique en France. Grâce à sont expérience, Action Ventoux, à su proposer un parcours se distinguant des autres trails blancs trop souvent cantonnés aux stations de ski, sur piste damées.


Article Génération Trail du 31/01/2010

"Cette première édition des Traces Blanches "l’hivernale du Ventoux" a été une véritable succès.Malgré un thermomètre affichant les moins 12 au Chalet Reynard ce 31 Janvier, ils étaient 230 coureurs (nombre limité par l’organisation depuis plus de 10 jours ) à s’élancer à l’assaut des Traces Blanches .
Un parcours des plus sauvage de 13 Km, tracé entre crêtes, forêts et combes sauvage, un véritable parcours de trappeur que les coureurs ont plébiscité.

ventoucblanc1[1]
Dès le premier kilomètre, tout en montée, Thomas VERICEL du Team Salomon met les watts et prend rapidement quelques longueurs d’avance sur  Cyril Cointre et Sébastien Farano du Team Marathonien, alors que le peloton s’étire sur l’échine du Signal dans un paysage grandiose sous un franc soleil. Passage rapide sur les crêtes et une descente raide en forêt dans la  neige profonde. Thomas remet du braquet et creuse encore l’écart sur ces poursuivants. Maintenant c’est une longue chenille de coureurs qui émerge du grand blanc et poursuit sa route vers un des sites les plus connu de la face Sud du Ventoux, la Fon D’Angiou. Au sommet  du raidillon  surplombant  la fontaine, Thomas pointe avec 3 minutes d’avance sur Cyril, alors que Sébastien fait l’effort pour revenir au contact.
Dans la remontée, vers le Chalet Reynard, par le sauvage Vallon des pointes, la neige porte moins. Après 9 kilomètres de course il faut bien gérer cette dernière difficulté. Thomas ne lâche rien et maintient son avance. C’est le dernier raidillon sous le chalet puis un dernier kilométres en balcon avant de plonger dans le goulé d’arrivée où il remporte ces premières Traces Blanches  en 1h04.

Radieux et ravi, il nous confit à l’arrivée : « Ce parcours était unique, sûrement le plus sauvage que j’ai jamais fait en Trail Blanc, mais très exigeant,
j’ai serré les dents dans la montée de la dernière combe mais je me suis éclaté, c’était une nouvelle fois une superbe organisation d’Action Ventoux qui nous trace toujours des parcours uniques »

Chez les féminines, c’est Séverine Bertrand qui l’emporte devançant Stéphanie Ayme de 2 minutes, la troisiéme place revenant à Cathie Vales .

Pendant plus de 4 heures jusqu’à l’arrivée du dernier, les participants des ces premières Traces Blanches ont profités de ce parcours où chacun a pu s’exprimer parfaitement à son niveau dans un décor  unique."

A noter : les résultats

Les Mollets Pétillants :
16e / 1er V2, Jean-Paul Maurizot en 1h36'53"
26e, Christophe L'hote en 1h39'56"
39e, Christophe Pauget en 1h4'23"

Publié dans Général

Commenter cet article