VTT, la reprise !

Publié le par TNE

Après d'un an et demi sans toucher à mon VTT, voilà qu'aujourd'hui j'ai reprit la direction des sentiers pour une petite sortie dans le Luberon. J'avoue que l'idée me trotter dans la tête depuis un bon moment... J'avais entreprit il y a maintenant deux mois, le démontage remontage du vélo qui finalement sera resté à moitié monté dans le grenier jusqu'à cette semaine. Le temps m'a manqué, l'envie aussi peut-être... Il ne restait pourtant pas grand chose à faire, et mercredi, je n'ai pas pu résister plus longtemps, à peine une demie heure plus tard il était prêt à rouler et moi aussi ! Une petite séance d'essayage à la hâte pour vérifier que tout fonctionne, il est reprendra sa place au grenier jusqu'au week-end.

Chaque jour l'envie de me retrouver sur ma monture grandissait, et ce samedi j'ai enfin pu assouvir cette fixation. Je suis partis le nez sans trop savoir jusqu'où mes jambes me permettraient d'aller et dès le départ j'ai bien du mal à me faire à la différence de sensation qu'il y a avec le trail. J'ai l'impression d'être un débutant qui bute sur la moindre pierre et qui pose le pied à terre dès que la pente se dresse un peu trop. Je rejoints d'abord Vidauque par la colline du Pied de Caud et me dirige vers Valloncourt par les bords du canal. J'aimerais refaire cette petite sortie qu'un ami m'avait montrer il y a quelques années mais je n'arrive pas retrouver ces sentiers ludiques. Un peu embêté et n'ayant pas envie de rentrer à la maison, je me lance sans trop réfléchir vers le Vallon des Buisses... La combe est magnifique, le sol et la pente permettent de tout franchir sur le vélo, les sensations reviennent petit à petit et le moral aussi. Mais la joie sera de courte durée, l'hiver rigoureux à bien abîmé le sentier, le poids de la neige à fait chuter de gros résineux qui barrent le sentier. Je me lance alors dans une séance de portage/franchisage, entre les amas d'arbre je remonte sur le vélo mais le roulage reste de courte durée. Il me faudra près de 45 minutes pour atteindre le sommet et retrouver la route du Trou du Rat. Je m'engage sur celle-ci et rejoints rapidement le relais des Buisses.

 

la-belle-route-de-montee,3757-1

 

J'hésite alors à poursuivre vers les crêtes pour redescendre par les Vallons de la Sapine et du Colombier, je n'ai pas prit de carte et je ne sais pas quelle distance m'en sépare. Je continue ma route et finit par faire demi-tour trouvant le temps un peu long. Je repère un sentier sur la droite qui pourrait bien être le départ de la Combe de Vidauque, ça fait près d'1h30 que je suis partit et je ne veux pas m'embarquer n'importe où au risque d'y passer l'après-midi !

 

combe vidauque

 

Je descends sur quelques mètres mais la tournure que prend le chemin me rebute. Je rebrousse chemin et reprend la direction du Trou du Rat, la descente sur la route est vite avaler et je retrouve la piste de Valloncourt, un passage que je connais bien. La fatigue commence un peu à se faire sentir et il temps de rentrer. Après, l'Abri de Cantian je m'engage dans la descente sympa vers Valloncourt, les automatismes reviennent peu à peu mais je sens quand même une certaine raideur due à un peu d'appréhension. Je rattrape les bords du canal et file jusqu'aux Taillades.

Finalement partit pour une petite balade, me voilà avec près de 30 km, 900 m de dénivelé au compteur, et tout de même 2h30 de vélo, pas mal pour une reprise. La condition physique est au top, le trail et le VTT semblent vraiment complémentaires, même si maintenant ma préférence va largement au trail...

Demain petite sortie tandem au départ de la Forêts de Cèdres, avec le pique-nique cette fois-ci !!!

Publié dans Escapades...

Commenter cet article