Un UTMB à quel prix ?

Publié le par TNE

Dès l'annonce de la modification du matériel obligatoire pour l'édition 2011 de l'utra-trail du Mont Blanc, la polémique a gonflé. En effet, l'édition 2010 neutralisée à cause du mauvais temps puis relancer le lendemain avec seulement les 2/3 des participants, a marqué les esprits. Mais est-ce vraiment la peine d'imposer un telle liste de vêtement et d'accessoire pour réaliser ce Tour du Mont-Blanc ? C'est la course à l'armement bien loin de l'esprit trail... Pas vraiment attiré par cette course politico-commerciale à mes début dans le trail, aujourd'hui je ne me risquerai pas à y mettre mes oreilles. La note d'une telle épreuve grimpe très vite et le portefeuille s'en ressent avant même d'avoir foulé les sentiers haut-savoyards. Combien coûte réellement un UTMB ? Je vais tenter d'y répondre en alimentant la polémique...

 

La liste du matériel obligatoire en 2011 :

 

- veste avec capuche et fabriquée avec une membrane (Gore-Tex ou similaire) imperméable (minimum conseillé 10 000 Schmerber) et respirante (RET conseillé inférieur à 13) permettant de supporter le mauvais temps en montagne.
- gants chauds et imperméable
- sur-pantalon imperméable

- vêtement chaud à manches longues (type « seconde couche », coton exclu) d’un poids de 180g au minimum
- bonnet

- pièce d'identité (exigée par les administrations douanières)

- téléphone mobile avec option permettant son utilisation dans les trois pays
(mettre dans son répertoire les n° sécurité de l'organisation, garder son téléphone allumé, ne pas masquer son numéro et ne pas oublier de partir avec une batteries chargées)
- gobelet personnel 15cl minimum (bidons exclus)
- réserve d'eau minimum 1 litre
- deux lampes en bon état de marche avec piles de rechange pour chaque lampe
- couverture de survie de 1,40m x 2m minimum

- sifflet

- réserve alimentaire
- pantalon ou collant de course à jambes longues OU combinaison d'un collant et de chaussettes couvrant entièrement la jambe
- casquette ou bandana ou buff

- bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un strapping (mini 100 cm x 6 cm)

 

Je pars du principe qu'un coureur qui se présente au départ de l'UTMB possède une tenue de trail complète (chaussures, sac à dos et poche à eau, short, tee-shirt, collant long, casquette ou bandana ou buff). On peu aussi inclure la couverture de survie, le sifflet et le gobelet très souvent exigés sur les autres courses.

 

Les Tarifs :

 

La veste : 200 € minimum pour un vêtement avec membrane et capuche

Les gants : 40 € car ceux-ci doivent être imperméable et chauds...

Sur-pantalon : 35 € en moyenne

Seconde couche : 50 € en moyenne pour un vêtement en laine mérino ou bambou chaud, respirant et séchant rapidement

Bonnet : 8 € minimum

Bande élastique adhésive : 5 €

Deux lampes frontale : 35 € l'unité pour un éclairage correct de 50 lumens

Et pour mettre tout ça, il faut évidemment un sac à dos que tout les traileurs ne possède pas... On en trouve de très correct,  d'un volume de 10 litre aux alentours de 30 € dans les grandes surfaces spécialistes du sport. Pour un marque compter 50 € au minimum

Le coût total du matériel obligatoire est donc de 438 € sans faire de folies !

 

A cela s'ajoute le coût d'inscritpion de 150 € qui est nettement au-dessus d'autres ultra-trail de même distance : Grand Raid des Pyrénées (120 €), Andorre Ultra-Trail (105 €)

 

Et compter aussi le déplacement et les frais d'inscription au deux courses pour récolter les 5 points obligatoires pour participer à l'épreuve.

Prenons mon exemple, pour ne pas exagérer je choisi deux courses près de chez moi (mais d'autre n'auront pas cette chance...) :

- Le Grand Raid Dentelles Ventoux (3 points) : 80 €

- Trail de la Sainte-Victoire (2 points) : 30 €

 

Le total de l'addition s'élève à 698 €, sans compter les frais de déplacement et d'hébergement qui on tendance à augmenter pendant la période de l'UTMB.

 

Ne serait-il pas temps que chacun prennent ses responsabilités et emmène le matériel adéquat lorsqu'il part en montagne afin que les plus raisonnables ne soient pas pénaliser par les exigences de l'organisation. Il est sûr que les premiers du classement ne seront pas pénalisés par ces contraintes leur matériel et autres frais étant prit en charge par les sponsors. Le monsieur tout le monde sera quant à lui vraiment pénaliser...

Publié dans Général

Commenter cet article

serge_mac 11/02/2012 17:23

C'est vrai tout cela mais quand même ton matériel est amorti sur plusieurs course. Tu n’achètes pas un sac ou une polaire a chaque course ! Ceci dit tes remarques restent justes !

LAMIRICORE 07/10/2011 16:41


... en effet ;)


LAMIRICORE 06/10/2011 17:17


100 fois d'accord avec toi pour le fait de prendre nos responsabilités, par contre cela reste quand meme une course mythique... elle n'a pas de prix comme la diagonale des fous : réunir environ
700€ retient deja de l'exploit pour nous, employés de basse catégorie et l'exploit c'est justement ce que nous recherchons !!!


TNE 07/10/2011 16:11



Oui mais pour l'exploit ne doit pas avoir de prix, juste une valeur sportive !